Sortir ici et a

6e Édition IN SITU Patrimoine et art contemporain 2017 - Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée - du 17 juin au 17 septembre

Pierre Aimar

Un itinéraire d’exception en Occitanie / Pyrénées - Méditerranée


La 6e édition de IN SITU Patrimoine et art contemporain, manifestation estivale se déroulant dans la Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée portée par l’association Le Passe Muraille et dont le commissariat général est assuré par Marie-Caroline Allaire-Matte, aura lieu du 17 juin au 17 septembre 2017. Elle rayonnera sur 11 sites, tous classés ou inscrits à l’inventaire des Monuments historiques, de 4 départements : l’Hérault, l’Aude, et désormais l’Ariège et l’Aveyron. Ceux-ci accueilleront des œuvres (installations, sculptures, peintures, vidéo) de 10 artistes français et étrangers : Emma Dusong (France), Nick Ervinck (Belgique), Arno Fabre (France), Bertrand Gadenne (France), Dominique Gauthier (France), Rainer Gross (Allemagne), Christian Jaccard (Suisse-France), Suzy Lelievre (France), Jaume Plensa (Espagne), et Claude Viallat (France).

Cet événement s’attache à valoriser de manière originale le riche et somptueux patrimoine de la région, établissant un dialogue chaque année renouvelé entre l’architecture patrimoniale et l’art contemporain à travers des installations éphémères adaptées à l’esprit des lieux, parfois spectaculaires.

Cette année, il permettra notamment de découvrir 6 œuvres inédites, spécialement produites pour l’occasion, réalisées in situ. Les points de rendez-vous de cette nouvelle édition sont :
Dans l’Aveyron (2 sites) :
À Decazeville, le chevalement sera habité par une installation sonore d’Emma Dusong (réalisation in situ), tandis que le Musée du Patrimoine Industriel et Minier (Association de sauvegarde du patrimoine industriel du bassin minier de Decazeville) accueillera une installation sonore d’Arno Fabre (réalisation in situ).

Dans l’hérault (3 sites) :
L’abbaye de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert, dont le musée lapidaire sera investi par une imposante sculpture en bois et polyester de Nick Ervinck ; le château de Baulx à Saint-Jean-de-Buèges, qui accueillera un étendard de Dominique Gauthier au sommet de son donjon (réalisation in situ) ; l’hôtel Flottes de Sébasan à Pézenas, qui sera habité par une installation en volumes faite de tôle pliée et thermolaquée de Suzy Lelièvre (réalisation in situ).

Dans l’Aude (4 sites) :
Le palais des Archevêques à Narbonne, dont la salle des consuls et le musée seront sublimés par des peintures de Claude Viallat ; l’abbaye de Fontfroide à Narbonne, qui accueillera une sculpture de grand format (un bronze à patine blanche) de Jaume Plensa dans sa salle capitulaire ; l’abbaye de Lagrasse, dont le dortoir sera habité par une installation de Christian Jaccard (réalisation in situ) ; le château et les remparts de la cité de Carcassonne, dont la cour du Midi du château comtal sera investie par une installation sculpturale de Rainer Gross (réalisation in situ).

Dans l’Ariège (2 sites) :
Le château de Foix accueillera en extérieur une grande sculpture en polyester de Nick Ervinck ; l’église de l’abbaye de Combelongue à Rimont prendra une autre dimension avec une majestueuse projection vidéo d’un hibou de Bertrand Gadenne.

Certains de ces monuments connaissent une forte fréquentation durant la période estivale et reçoivent plus de 2 000 000 de visiteurs, comme le château et les remparts de la cité de Carcassonne. Des parcours sur mesure, « circuits » de découvertes, seront organisés pendant la manifestation. Ils permettront notamment d’orienter le public vers des monuments moins connus mais tout aussi importants dans l’histoire régionale.

Le commissariat d’exposition a été à nouveau confié par Le Passe Muraille, chargé de la coordination, à Marie- Caroline Allaire-Matte. Comme chaque année, les artistes ont été choisis pour la qualité de leurs œuvres et la pertinence de leur projet. Chaque intervention artistique fait l’objet d’une réflexion approfondie sur le site concerné, prenant en compte son histoire, son architecture et son environnement. L’implication des artistes est à la hauteur de l’exigence des gestionnaires des lieux. Des médiateurs seront présents sur chacun des sites aux mois de juillet et d’août afin de sensibiliser le public au dialogue entre patrimoine et art contemporain.

Commissaire associé sur l’abbaye de Combelongue : Emmanuel Latreille, Directeur du Frac Languedoc-roussillon. Commissaire associé sur le château de Foix et l’abbaye de Gellone : Christa Vyvey.
Pour la réalisation de cette manifestation, l’association Le Passe Muraille collabore avec de nombreux partenaires. La Région Occitanie / Pyrénées - Méditerranée soutient cette manifestation en tant que principal financeur. Elle confirme ainsi son engagement pour l’art contemporain et pour son rayonnement sur l’ensemble du territoire régional, dans des lieux patrimoniaux, facilitant ainsi le croisement des publics. Le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (LEADER) sur le territoire de Decazeville Communauté, le Centre des monuments nationaux, les Conseils départementaux de l’Aude et de l’Ariège, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup , les communes de Narbonne, de Saint-Guilhem-le-Désert et de Pézenas, la SCI de l’abbaye de Fontfroide ainsi que le Ministère flamand de la Culture, des Médias, de la Jeunesse et des affaires bruxelloises, la Fondation du Patrimoine et HBC Menuiserie s’associent également au financement du projet.


IN SITU Patrimoine et art contemporain se terminera le 17 septembre, dernier jour des Journées européennes du Patrimoine.

Comme chaque année et afin que la mémoire des créations artistiques perdure, un catalogue sera édité, disponible à partir de début juillet sur l’ensemble des sites.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :