Sortir ici et a

La 54e Foire Internationale de la Photo investit Bièvres les 3 et 4 juin 2017

Pierre Aimar

La Foire internationale de la Photo à Bièvres illustre le dynamisme de la photographie. Véritable institution pour tous les amateurs et passionnés de photo, les collectionneurs à la recherche de l’objet photographique rare, la Foire demeure, depuis plus de 50 ans, l’un des plus grands marchés de l’occasion et des antiquités photographiques d’Europe.

Ce marché ne constitue d’ailleurs pas son seul attrait puisque expositions, conférences, animations, ateliers, signatures et marché des artistes viennent étayer cette véritable fête de la photographie.
Depuis quelques années, la Foire innove, se rapproche des nouvelles technologies et s’intéresse à la jeune création. Elle continue de séduire les professionnels et les simples visiteurs dans le cadre verdoyant de Bièvres.

Pépites anciennes ou plus récentes
Imaginez deux hectares entièrement dédiés à la photographie. Cette année encore, plus de 200 exposants ont répondu présents pour participer à cet événement international. Le marché de l’occasion et des antiquités photographiques proposera des boîtiers, filtres, objectifs, trépieds mais aussi des objets qui peuvent paraître étranges aux néophytes : photosphères, lanternes magiques, chambres de voyage, stéréoscopes. Les affiches et les caméras de cinéma, livres rares, photos anciennes, objets publicitaires viennent compléter cet inventaire à la Prévert.
Tous ces objets participent à la renommée de la Foire et constituent un patrimoine historique et artistique reconnu. Les appareils argentiques, pellicules, papier photographique et autres accessoires comblent toujours les photographes amateurs ou professionnels. Des appareils numériques d’occasion sont également proposés.

Une rétrospective des œuvres d’Isabel Muñoz au travers d'extraits de différentes séries emblématiques
Photographe espagnole, Isabel Muñoz, a reçu, en 2016, le prix national de la photographie du ministère espagnol de la culture. Commencées au Foto Centro de Madrid, ses études photographiques l’ont conduite ensuite aux États-Unis pour maîtriser différentes techniques photographiques, notamment les procédés anciens dont elle est une grande spécialiste. Ses tirages au platine sur papier albumine sont d'une grande subtilité et délicatesse, cependant l'artiste travaille aussi en couleurs. Des danseurs de tango et de flamenco aux ethnies guerrières d'Éthiopie, des portraits des Maras, les membres de gangs du Salvador, aux adeptes d'une confrérie religieuse en Irak, sa photographie est centrée sur l'être humain, entre sensualité et paraître, entre intimité et communauté.
Elle sait capter les chairs, les formes, les postures, mais aussi les codes, les signes et les rituels de communautés. Elle explore l'univers des corps en action, en mouvement, au travers de la danse, de la lutte, des arts martiaux, de la tauromachie. Elle travaille tout autant sur les corps mis en scène, sublimés, peints, parés, scarifiés, tatoués, des corps sociaux.

Exposition de Christian Izorce, une journée à Dapelogo, Pogbi ou la scolarisation des jeunes filles au Burkina Faso : un projet qui s’inscrit dans la tradition du reportage humaniste, véritable leçon de vie.

Les 10e Rencontres de Bièvres ..
... (conférences, débats et démonstrations sur la photographie) accueilleront des invités prestigieux parmi lesquels Jean-Christophe Béchet (le livre photo, cet obscur objet du désir) ou Roland et Sabrina Michaud, voyageurs passionnés et passionnants, « inventeurs » de la photo de voyage.
Les procédés émergents, le matériel, le numérique, la chaîne graphique, l’histoire de la photographie seront également au cœur des débats animés par des spécialistes.

Photos d’artistes, le dimanche
La jeune création s’illustre dans le marché des artistes qui accueille une centaine d’artistes-photographes dont les expositions sont individuelles ou collectives. Ils offrent un regard croisé sur la photographie d’aujourd’hui et permettent de découvrir de nombreux styles et une grande variété de sujets.
Le jury, présidé cette année par Martine Ravache (Diplômée de l’Ecole du Louvre, historienne de l’art, critique et spécialiste de la photographie), remet de nombreux prix et lots dont le Grand Prix Jean & André Fage.

Pôle des procédés alternatifs, un an déjà
Preuve du dynamisme de la Foire, le pôle des procédés alternatifs permet d’acheter le matériel et les produits nécessaires à ces procédés, ainsi que ceux pour les prises de vues au sténopé ou Polaroïd®. On peut s'y informer sur les formations à ces procédés et assister à des ateliers ou démonstrations tels que le Cyanotype, l’art du blanchiment ou du transfert de Polaroïd®.

Animations pour tous
La Foire propose de nombreuses animations : portraits gratuits dans le studio éphémère (dimanche), panneaux à trous et cadres, signatures d’ouvrages, lectures de portfolio (gratuit, sur réservation www.foirephoto-bievre.com). La commune de Bièvres organise un concours photo ouvert aux Biévrois et aux membres d'associations de photographie biévroises. Les photos sélectionnées seront affichées dans les rues de la commune pendant tout le mois de juin.

Informations pratiques
Entrée libre - Sam. 3 juin : 13h-20h
Dim. 4 juin : 7h-18h – (marché des artistes : 9h-18h)
Accès : 12 km au sud de Paris, par la N118 - RER C : gare de Bièvres
Facebook : www.facebook.com/Foire.Photo.Bievres/


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :