Sortir ici et a
« Saint-Etienne, ses orgues » : cap sur la saison 2019

Pierre Aimar

La quatrième édition du rendez-vous des amateurs d’orgue commence le 10 mai. Huit concerts sont prévus à Saint-Etienne et sa périphérie

Si l’un des objectifs de l’association « Saint-Etienne, ses orgues » est de faire découvrir les instruments de la ville de Saint-Etienne, le but sera largement atteint cette année, puisque les concerts se dérouleront dans six églises stéphanoise, ainsi qu’à l’église de La Fouillouse et au temple protestant de Saint-Etienne.
Pour cette quatrième saison de concerts de printemps, organisée par l’association que préside Florent Gallière, professeur de la classe d’orgue au conservatoire de Saint-Etienne, on pourra bien sûr entendre de l’orgue, ou plutôt des orgues, chaque instrument ayant sa sonorité propre qui s’accorde à un répertoire, une époque, un compositeur. Ainsi on pourra voyager en musique de l’église saint-Louis à l ‘église saint-Roch, en passant par sainte-Barbe du Soleil, la Grande Eglise, le temple, Terrenoire et même La Fouillouse.
Et si l’orgue sera l’instrument roi, on pourra aussi l’entendre accompagnée de l’alto, du hautbois, ou même de la voix humaine. Parfois l’orgue laissera aussi la place au clavecin dans des récitals mixtes, puisque beaucoup de grands organistes sont aussi de remarquables clavecinistes.
Détail important, tous ces concerts sont en entrée libre.

Vendredi 10 mai, 20 heures, église saint-Louis à Saint-Etienne
Maude Gratton, orgue et clavecin, interprètera des œuvres de Praetorius, Weckmann, Froberger, Bruhns, Bach. Diplômée du CNSM de Paris en clavecin, basse continue, orgue et contrepoint renaissance, elle mène une carrière de soliste en France et à l’étranger et a enregistré plusieurs disques.

Dimanche 19 mai, 17 heures, église sainte-Barbe du Soleil à Saint-Etienne
Lucie Curé, mezzo-soprano et Elodie Brou, soprano, Octavian Saunier (orgue) dans un répertoire consacré à Pierné, Chausson, Fauré, Vierne, Langlais, Poulenc, Alain. Trois jeunes talents au palmarès éloquent se trouveront réunis autour des œuvres de compositeurs de la fin du XIXe début du XXe siècle.

Vendredi 24 mai, 20 heures, au Temple, rue Elisée Reclus à Saint-Etienne
Olivier Rousset, au hautbois, et Adrien Levassor à l’orgue, en duo autour des œuvres de Bach, Krebs, Homilius, Marcello, Böhm. Olivier Rousset est second hautbois soliste à l’opéra national de Paris, et a été nommé révélation classique de l’Adami. Adrien Levassor est titulaire des grands orgues Merklin de l’église saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle à Paris, et a joué aussi à saint-Eustache et Notre-Dame-de-Paris.

Vendredi 31 mai, 20 heures, Grande Eglise à saint-Etienne
Baptiste-Florian Marie-Ouvrard improvisera à l’orgue sur le film muet de Dreyer, la passion de Jeanne d’Arc (1928). Chaque année, Saint-Etienne ses orgues demande à un organiste de se prêter au jeu du ciné-concert. Un exercice qui remporte un vif succès ce que ne démentira pas Baptiste-Florian Marie-Ouvrard, organiste titulaire des grandes orgues de saint-Eustache à Paris.

Vendredi 7 juin, 20 heures, église de La Fouillouse
Jean-Luc Ho, orgue et clavecin, interprètera des œuvres de Guillet, Sweelinck, Cabanilles, Van Noordt. Spécialiste de Bach auquel auquel il a consacré plusieurs enregistrements salués par la critique, il est aussi professeur de clavecin, et claveciniste en résidence à la Fondation Royaumont.

Dimanche 9 juin, 17 heures, église saint-Louis à Saint-Etienne
Jean-Luc Ho, cette fois-ci à l’orgue, interprètera l’une des œuvres majeures de JS Bach, l’art de la fugue.

Dimanche 16 juin, 17 heures, église de Terrenoire
Sur cet instrument rénové récemment, l’organiste toulousain Jean-Claude Guidarini, titulaire du grand orgue Eugène et Maurice Puger à Toulouse, interprètera des œuvres de Frescobaldi, Bach, Durante, Lefébure-Wely, Ropartz et Fumagalli.

Dimanche 23 juin, 17 heures, église saint-Roch :
Concert collectif par les organistes référents stéphanois et alentours.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :